À propos de nous

VMP - Visual Moving Publicity

VMP est une société à responsabilité limitée qui a été constituée en 2017. Son siège social est situé à L-8279 Holzem, 28 route de Capellen. A ses débuts, la Société avait pour but :

D’une part : offrir à ses clients plusieurs prestations relatives à la Publicité Mobile (street marketing) dont la publicité au moyen de vélos électriques (nouveau concept au Luxembourg).

et

D’autre part : étant donné que le “think green” et “la mobilité éco-responsable” sont devenus très importants, et que les embouteillages sont devenus monnaie courante au Luxembourg, VMP décide de vendre des vélos électriques et écologiques sortant de l’ordinaire avec des gammes vintages ou modernes et futuristes, pliables ou non, à des prix intéressants et concurrentiels, avec la possibilité de pouvoir être personnalisés.

En juillet 2018, la Société a décidé d’élargir son offre en proposant également une gamme Digitale à ses clients.

Le Digital couvre la gamme suivante (intérieure, extérieure ainsi que tactile) : Tous types d’écrans 2D et 3D y compris une gamme d’écrans LED; Tous types de totems - simple face et double face; Des Teamboard, salle de réunions, écoles..; Des systèmes holographiques; Des systèmes de projection interactifs.

En avril 2019, la Société continue d’élargir son offre en proposant un système E-bike sharing. Cette solution s’adresse aux communes, aux entreprises et aux co-propriétés.

 Ce système des bornes à induction est unique et nous sommes très fiers d’en avoir l'exclusivité pour le Luxembourg.

 

BIOGRAPHIE KIM KIRCHEN

* 03.07.1978 Luxembourg

 

Né le 3 juillet 1978, Kim Kirchen entame sa carrière cycliste en 1992.

1999 : Champion national des espoirs.

2000 : Il se voit attribuer le premier de ses six titres de meilleur sportif de l’année.

2001 : Kim signe sa première licence de coureur professionnel chez Fassa-Bortolo.

2002 : Kim Kirchen devient le premier vainqueur luxembourgeois du Tour de Hollande.

2003 :Victoire d’étape au Tour Méditerranéen, une quatrième place au Tour de Suisse et la première place dans la classique Paris – Bruxelles.

2004 : Aux Jeux Olympiques de  à Athènes, Kim Kirchen termine sixième de l’épreuve sur route.

2005 : Victoire finale au Tour de Pologne.

2006 : Kim signe chez T-Mobile et réalise deux places de deuxième dans Tirreno – Adriatico et au Tour de Suisse.

Au Tour de France 2007, il confirme ses remarquables qualités dans les épreuves par étapes, en décrochant une belle septième place au classement final. Il sera même déclaré vainqueur de l’étape pyrénéenne Foix – Loudenvielle-Le Louron, où il s’était classé deuxième derrière Vinokourov. En effet, le coureur kazakh perd sa victoire à la suite d’un contrôle antidoping positif.

 

2008 : Le point culminant de la carrière cycliste de Kim Kirchen. Il dispute sous le maillot de la formation américaine Columbia-High Road. Pour commencer, il remporte deux étapes au Tour du Pays Basque et, le 23 avril, il est le premier coureur grand-ducal à inscrire son nom dans la liste des vainqueurs de l’une des plus prestigieuses classiques, la Flèche Wallonne. Au Tour de Suisse, il endosse le maillot de leader sur les hauteurs de Verbier, mais doit s’incliner lors du contre-la-montre du dernier jour. Au Tour de France, on le retrouve six fois dans les cinq premiers aux arrivées des étapes. Kim Kirchen est porteur du maillot jaune pendant quatre journées et leader du classement par points durant six étapes. Sa huitième place finale à Paris est la récompense de ses performances exceptionnelles dans ce Tour. En raison de la disqualification ultérieure de Bernhard Kohl, troisième du classement final, mais coupable de dopage, Kim Kirchen remonte à la septième place et, pour une raison analogue, il devient premier de l’étape contre la montre Cholet – Cholet remporté par Stefan Schumacher.

 

2009 : Vainqueur d’une étape au Tour de Suisse.

2010 : Kim change d’équipe et signe chez Katusha. Hélas, victime d’un arrêt cardiaque dans la nuit précédant l’avant-dernière étape du Tour de Suisse, Kim Kirchen doit se résigner à cesser prématurément ses activités de coureur cycliste professionnel.

Vous avez des questions ?